650true dots bottomright 250true false 800none
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=71
    Slide6 
    Le vodou haitien est un syncretisme resultant de la rencontre de trois con-tinents(Afrique,Amerique, Europe) et des differentes populations de ces espa-ces de plusieurs millions de ... Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=63
    Slide7 
    Les esclaves noirs importes d’Afrique vers les Ameriques, sont naturellement issus des tribus originelles composant le peuple-ment de leur continent de naissance. Ils sont donc Bambara, Foula, Arada ou Arda, Mandingue, Fon, Nago, Iwe, Ibo, Yoruba, d’autres tribus du Congo, Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=75
    Slide3 
    Le terme esprit ici doit etre compris au sens de la force invisible. C’est d’abord BONDIYE, le demiurge, l’incommensu- rable, l’inconcevable, le plus haut, le plus grand, le plus fort, omnipotent, omniscient, omnipresent. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=98
    Slide4 
    Les Dahoméens ont présidé à l’élaboration de la pensée religieuse laquelle participeront tous les esclaves de Saint-Domingue et à l’intérieur de laquelle ils introduiront des éléments propres à leurs cultures. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=41
    Slide5 
    Les definitions du mot “FANMI” dans le vodou, sont trop diffuses pour oser en avancer une ici, qui serait veritablement valable. Fanmi trip (famille biologique), fanmi fey (famille religieuse, vodou), fan-mi(famille de Coeur),etc. Il y des loas de meme famille Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=78
    Slide6 
    les pratiques mystiques sont les memes pour tou-tes les cultures, sous toutes les latitudes. Seules les formes different selon les groupes humains et a l’interieur des sous groupes d’un meme lieu et cul-ture. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=81
    Slide2 
    Le vaudou, reconnu depuis la pré genèse, est l’une des plus anciennes religions datée de plus de cinquante quatre millions d’années. Les vaudouisants sont considérés également comme congos, timbous et malimbés. Quand débarqués en Amérique, beaucoup de congos étaient déjà baptisés. Click image to learn more...

Zombification

February 26, 2013
By

zombZombification: procedure d’ “annihilation de toute volonte”  (de-sounen) d’un individu quelconque. C’est un phenomene typique du vodou haitien. Il se pratique essentiellement dans les milieux ruraux. Usite surtout par les agriculteurs, il est present dans toutes les strates sociales, ainsi que tous les secteurs de l’economie nationale.

La personne zombifiee devient un zombie, elle est corveable a merci. Connu et  pratique depuis bien longtemps en Haiti, ce phenomene a beneficie d’ une forte popularite dans les annees 1980, quand des zombies detenus par des pretres vodou(hungan) ont ete relaches par les heritiers après le deces du dignitaire proprietaire ou gerant. Les zombies liberes alors, notamment afin de retrouver leur famille initiale, ont temoigne sur les ondes radiophoniques.

N.B. les haitiens utilisent souvent le meme terme “zombie” pour designer le zombie proprement dit ainsi que le corps astral domestique d’un individu. Le zombie n’est pas un mort, pas une personne cliniquement decedee. Il n’en a eu que l’apparence au debut du processus. Un cadavre veritable ne peut etre declare zombie. Si le corps physique n’est pas utilisable, la personne decedee ne peut etre zombifiee. Dans le cas d’un deces effectif, seul le corps astral peut etre utilise.  Alors le terme propre pour le designer est “nanm”. A ne pas confondre avec “NAM” qui designe l’ame, l’etincelle de vie qui n’appartient qu’a Dieu seul et sur lequel aucun homme ne peut intervenir ou influencer.

Atrium :  Certains detracteurs du procede de zombification evacue sa di-mension mystique en le reduisant a son aspect strictement chimique. C’est la une demarche ehontee. Si la chimie intervient effectivement au debut du pro-cesssus pour reduire au minimum vital le fonctionnement de l’organis-me, conferer a la victime l’apparence du mort a fin d’obliger sa famille a l’enterrer et accepter sa perte, comment expliquer aux yeux du neophyte, l’invisi-bilite du zombie une fois deterre? Pourquoi des dizaines voire des centaines de zombies travaillant dans un champ, ne sont-ils pas visibles par les passants meme inities? Pourquoi un zombie agissant sur un individu n’est-il pas visible aux yeux de ceux qui oeuvrent a son eloignement, son eviction du lieu qu’il hante? Pourquoi le practicien essayant d’annihiler l’influence d’un zombie sur un patient, doit-il agir sur la victime elle-meme et ne chas-se pas directement le zombie, l’obligeant a quitter physiquement les lieux? Les detracteurs devraient pouvoir apporter une reponse valable a cette seule question: la chimie peut elle rendre un vivant invisible pendant plusieurs annees?