650true dots bottomright 250true false 800none
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=71
    Slide6 
    Le vodou haitien est un syncretisme resultant de la rencontre de trois con-tinents(Afrique,Amerique, Europe) et des differentes populations de ces espa-ces de plusieurs millions de ... Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=63
    Slide7 
    Les esclaves noirs importes d’Afrique vers les Ameriques, sont naturellement issus des tribus originelles composant le peuple-ment de leur continent de naissance. Ils sont donc Bambara, Foula, Arada ou Arda, Mandingue, Fon, Nago, Iwe, Ibo, Yoruba, d’autres tribus du Congo, Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=75
    Slide3 
    Le terme esprit ici doit etre compris au sens de la force invisible. C’est d’abord BONDIYE, le demiurge, l’incommensu- rable, l’inconcevable, le plus haut, le plus grand, le plus fort, omnipotent, omniscient, omnipresent. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=98
    Slide4 
    Les Dahoméens ont présidé à l’élaboration de la pensée religieuse laquelle participeront tous les esclaves de Saint-Domingue et à l’intérieur de laquelle ils introduiront des éléments propres à leurs cultures. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=41
    Slide5 
    Les definitions du mot “FANMI” dans le vodou, sont trop diffuses pour oser en avancer une ici, qui serait veritablement valable. Fanmi trip (famille biologique), fanmi fey (famille religieuse, vodou), fan-mi(famille de Coeur),etc. Il y des loas de meme famille Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=78
    Slide6 
    les pratiques mystiques sont les memes pour tou-tes les cultures, sous toutes les latitudes. Seules les formes different selon les groupes humains et a l’interieur des sous groupes d’un meme lieu et cul-ture. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=81
    Slide2 
    Le vaudou, reconnu depuis la pré genèse, est l’une des plus anciennes religions datée de plus de cinquante quatre millions d’années. Les vaudouisants sont considérés également comme congos, timbous et malimbés. Quand débarqués en Amérique, beaucoup de congos étaient déjà baptisés. Click image to learn more...

Les Danses

February 26, 2013
By

lesdansesLa musique est un element essentiel, sine qua non, dans le vodou. Les ecrits sur le vodou datant de l’epoque esclavagiste evoquent souvent les sons du tambour qui eclaboussent la nuit profonde, hantent l’esprit des maitres, les proprietaires d’esclaves, qui savent que ces sons apportent la preuve que quelque part, sous couvert de l’obscurite rougie par des torches incandescentes, des esclaves sont reunis. Est-ce la de l’amuse-ment ou un preparatif au renversement de l’ordre etabli?  Tout le probleme est la. Ils dansent peut-etre des danses guerrieres les esclaves, art martial par mimetisme, prelude a la revolution.

Nous savons que vingt et une nations ont ete deportees en Amerique. A chaque nation est associee un rythme couple avec des pas de danse. C’ est ainsi que les ibo, congo, yanvalou, zeporl, twa rigorl, qui sont des ryth-mes musicaux, supportent aussi des danses. Certaines danses paraissent parfois suspectes au regard de leur authenticite. La danse BANDA, par exemple, tres prisee par les gedes, divinites de la mort utilisant un langage sexuel. Le terme Banda serait-il une metaphore signifiant erection qui se dit “bande” en creole? On peut supposer que la pollution devenue syncretisme par l’usage, est une maniere de s’adapter aux conditions nouvelles du terrain. Il reste que le role de la danse ne saurait etre minimisee dans la pratique du vodou au quotidien.

On danse pour attirer les loas, qui eux memes peuvent danser pour amuser les fideles assistant a la ceremonie. On danse pour aguicher le ou la partenaire sexuelle, demontrant les capabilites de la hanche. On danse parce que la melopee provenant des tambours traversant le corps en courants vibratoires, provoquent des acoups que seule la danse peut harmoniser. On danse par pur plaisir. On danse parceque cette musique la provoque l’eruption des gravas ances-traux enfouis au plus profond de l’etre, le corps devient la cone volcanique par ou s’extirpent les voluptes intenables. La danse est joie, elle peut etre melancolie, parfois tristesse. Les sons du tambour impriment le rythme des sentiments tandis que les chants qui accompagnent polissent les pensees profondes se transformant en gestuel evocateur. On danse pour favoriser la marche, l’entrain dans la deambulation nocturnale des bandes rara sillonant les quartiers desoeu-vres et les zones rurales. La danse peut etre sacramentelle, emotionnelle ou exutoire. Mais quelque soit sa forme, elle est indissociable de nos coutumes religieuses.



[1] Pour l’approfondissement des sujets que nous traitons sur ce site: LINK