650true dots bottomright 250true false 800none
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=71
    Slide6 
    Le vodou haitien est un syncretisme resultant de la rencontre de trois con-tinents(Afrique,Amerique, Europe) et des differentes populations de ces espa-ces de plusieurs millions de ... Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=63
    Slide7 
    Les esclaves noirs importes d’Afrique vers les Ameriques, sont naturellement issus des tribus originelles composant le peuple-ment de leur continent de naissance. Ils sont donc Bambara, Foula, Arada ou Arda, Mandingue, Fon, Nago, Iwe, Ibo, Yoruba, d’autres tribus du Congo, Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=75
    Slide3 
    Le terme esprit ici doit etre compris au sens de la force invisible. C’est d’abord BONDIYE, le demiurge, l’incommensu- rable, l’inconcevable, le plus haut, le plus grand, le plus fort, omnipotent, omniscient, omnipresent. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=98
    Slide4 
    Les Dahoméens ont présidé à l’élaboration de la pensée religieuse laquelle participeront tous les esclaves de Saint-Domingue et à l’intérieur de laquelle ils introduiront des éléments propres à leurs cultures. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=41
    Slide5 
    Les definitions du mot “FANMI” dans le vodou, sont trop diffuses pour oser en avancer une ici, qui serait veritablement valable. Fanmi trip (famille biologique), fanmi fey (famille religieuse, vodou), fan-mi(famille de Coeur),etc. Il y des loas de meme famille Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=78
    Slide6 
    les pratiques mystiques sont les memes pour tou-tes les cultures, sous toutes les latitudes. Seules les formes different selon les groupes humains et a l’interieur des sous groupes d’un meme lieu et cul-ture. Click image to learn more...
  • 7000 slideright true 200 right 30 http://vodoulakay.net/?page_id=81
    Slide2 
    Le vaudou, reconnu depuis la pré genèse, est l’une des plus anciennes religions datée de plus de cinquante quatre millions d’années. Les vaudouisants sont considérés également comme congos, timbous et malimbés. Quand débarqués en Amérique, beaucoup de congos étaient déjà baptisés. Click image to learn more...

Les Societes Secretes

header-societes

Les pratiques mystiques sont les memes pour tou-tes les cultures, sous toutes les latitudes. Seules les formes different selon les groupes humains et a l’interieur des sous groupes d’un meme lieu et cul-ture. La priere et la magie sont les deux mamelles dune meme femme, a dit un sage homme. Cet ada-ge se confirme ici. Il y a le vodou des fideles, des passifs, des priants et attentistes d’un cote. Et celui des chercheurs, des actifs, des connaisseurs Les inities qui vont fouiller, ceux qui sauront trouver les faveurs des dieux en penetrant directement dans les sanctum reserves aux privilegies, ceux qui auront recu l’onction qui les rendront guerisseurs, pourvoyeurs de biens materiels, ceux qui ne se contentent pas d’aimer Oluhum, mais qui se feront aimer par Lui. Ils se verront conceder, si la grace leur a ete accor-dee, le pouvoir d’effacer les peches sur la terre, Comme d’autres, parlant pour d’autres philosophies, sous d’autres latitudes l’ont dit: ‘Le fils de l’homme a le pouvoir d’effacer les peches sur la terre”.

secretsocietyNos societes secretes, aujourd’hui on dit plutot discretes, ont mauvaise presse. On les accuse de satanisme, elles seraient diaboliques, feraient des sorties nocturnes a la recherché d’ames faibles a s’accaparer. Elles sont meme accusees de cannibalisme. On voit a la television, un vaudoui-zan se delectant du bras d’un cadavre qu’il a tire de son hunfor, le sang degoulinant de sa bouche. C’est comme si en Haiti, il n’y a pas de loi contre la mort d’homme par d’autres hommes. Celui qui est en penurie de viande, peut allegrement tuer son voisin, le decouper pour le faire frire a la poele.ou simplement le faire boucanner a la broche;.les morceaux seraient conserves dans le secret du hunfor pour boucher les petits creux de l’estomac quand ils occureront. En realite, ceci n’est que du theatre pour journalistes occidentaux en quete de scoops exotiques payant, mais a bon marche..

En fait, nos societes esoristes ne different point de celles des autres reli-gions connues a travers le monde. Ce sont des groupes d’hommes se reunissant pour chercher la verite de l’au-dela par experimentation. Nos SAN PWERL, BIZANGO, SAN EN DRAPO, issus des negres marrons, sil-lonnent les campagnes et les zones rurales sous forme de bandes RARA en debut de soiree, permettant a tout a chacun de participer, recrutant ainsi des adeptes parfois, avant de faire le tri aux fins fonds de la nuit, après avoir averti les neophytes que le temps etait venu de se separer: “ler-a pwal chanje, sak pa korrek pa rete”.Leur symbolisme est le meme que celui des autres cultures, l’utilisation des quatre elements(eau, feu, terre et air) representes par les bamboux du rara don’t le “pitit bambou” est le symbole du feu eternel, de la lumiere, donc de la vie.